Université Paris II Panthéon –Assas , 20 mars 2018: conférence sur la prévention et  la résolution des conflits en Afrique.
Cette conférence-débat organisée par les jeunes internationalistes, a eu comme intervenant Dr Sékou Koureissy Condé, Président de la CANEG et Directeur Exécutif de l’African Crisis Group et M. Jean-Marc Châtaigner, Ambassadeur de France, envoyé spécial pour le Sahel.

Dr Sékou Koureissy Condé a tout d’abord souligné un paradoxe et un défi africain: «nous sommes une population pauvre, dans un continent riche. ce paradoxe doit faire l’objet d’étude plus poussée afin que l’on puisse y remédier.  En effet, dira-t-il, l’avenir du monde se jouera en grande partie en Afrique; il y va de la responsabilité des États Africains de ne pas rater ce prochain rendez-vous.»

M. Jean-Marc Chataigner ajoute que les terroristes essaient de prendre la place de l’État, en proposant des prestations qui correspondent d’avantage aux besoins des populations. « Il est donc primordial pour l’État d’assurer une présence bienveillante et de fournir des services de qualité afin de contrer l’influence terroriste dans la région », a-t-il conclu.