Nous venons d’avoir en ligne Dr Sékou Koureissy Condé pour obtenir sa première réaction suite à la sortie du Ministre du Tourisme chez nos confrères de « Africaguinée » Une interview dans laquelle l’actuel Ministre du Tourisme accuse Dr Sekou Koureissy Condé d’avoir organisé l’arrestation de l’opposant d’alors Alpha Condé en 1998.

Lisez!

« Il ment!!! Dieu aime la vérité. Dieu vient de me donner enfin la chance et une raison précise de déposer une plainte par rapport à ce mensonge de plus de 20 ans. Heureusement, la plupart des témoins de l’époque sont là. Je ne sais pas si ces affirmations du ministre Thierno Ousmane vont les faire rire du mensonge grotesque ou gêner par la contre vérité.Je dis et je répète que je n’ai jamais été ni de près ni de loin mêlé à cette arrestation d’Alpha Condé. Thierno Ousmane est paniqué car il se reproche des choses palpables et regrettables. La justice nous édifiera d’avantage sur tout le reste et très bientôt. Je crois que la première personne que Thierno Ousmane gêne par ces sorties incontrôlées et mensongères c’est avant tout le Président de la République lui même, qui a, preuve à l’appui, une attitude et une version complètement différente de ce que Thierno Ousmane raconte là. En quoi et avec quel moyen et sur quelle base j’aurais arrêté Alpha Condé. La rumeur politique est une chose mais la haine gratuite n’est pas digne d’un croyant. Ceci dit, je remercie Dieu le Tout Puissant de m’avoir donné l’occasion de porter plainte contre la seule personne qui nous sort des rumeurs et des commentaires et qui affirme. La justice rétablira la vérité et les guinéens auront un motif supplémentaire de se donner la main contre la haine et la violence. Notre pays en a connu et connaît la violence sous plusieurs formes, cette autre en est une. Nous devons nous ressaisir et penser à l’avenir sur la base de la vérité et de la réconciliation… »

                                                                                                                              Propos recueillis par Oumar Deen Keita