Dr Sékou Koureissy CONDE, directeur éxécutif d’African Crisis Group et président de la CANEG (convention des Acteurs Non Étatiques de Guinée) a séjourné au Sénégal, du 16 au 21 avril dernier, pour une mission de travail. 

La poursuite des initiatives de médiation dans le dossier Khalifa Sall, maire de Dakar, le suivi des différentes étapes du processus de modification controversée de la constitution pour l’introduction du parrainage citoyen, rencontres et séances de travail avec les plateformes de la société civile sénégalaise pour le renforcement de la synergie entre les organisations de la société civile Ouest africaine et africaine dans la prévention des crises, tels étaient les objectifs majeurs de la  mission de l’African Crisis Group au Sénégal. Il s’agissait donc de renforcer les efforts de tous ceux qui recherchent l’apaisement dans un esprit de dialogue et de consensus.

Interrogé par la presse sénégalaise, Dr Koureissy Condé déclare qu’il faut « amener le gouvernement, les syndicats et les partis politiques à un règlement des différends par le dialogue et par la voie de négociation rationnelle et de compromis. » 
Également dans son agenda, une séance de restitution dans la salle « Madiba » du nom du premier Président Anti Apartheid, Nelson Mandela à l’hôtel Fleur de Lys-Plateau. 

L’ancien ministre de la Sécurité et premier Médiateur de la République a également mis son séjour à profit pour rencontrer des Acteurs œuvrant pour la consolidation de la paix en Afrique. C’est notamment : Mme Ntap Innocence Ndiaye, ancienne ministre du Sénégal, Présidente du Haut Conseil du Dialogue Social ; M. Alioun Tin, grand défenseur des droits de l’Homme, et figure emblématique des Organisations de la Société civile sénégalaise et africaine ; et Cheikh Hamidou Kane, écrivain sénégalais.
Le Président de la CANEG se dit très satisfait de son séjour et ne cesse de reconnaître l’élégance de l’accueil, la qualité des débats, la considération mutuelle et surtout le niveau d’engagement politique des jeunes cadres dans les partis politiques et au sein des organisations de la société civile.